sable

Le coup de gueule du lundi #1

Une discusion ce week-end m’a fait repenser à un sujet de discorde avec un de mes collaborateurs il y a un an ou deux.

LE sujet : « faut-il twitter même lorsque l’on n’a rien à dire ? ».

Bien entendu, mon jeune community manager me soutenait que le grand risque sur les réseaux sociaux était de se faire oublier si l’on ne prenait pas suffisamment la parole. Et donc que la fréquence était une variable incontournable. Pas faux.

De mon côté, j’avançais qu’une stratégie de contenu s’appuie sur la publication de contenus qui sont porteurs de sens avant tout et pas forcément sur la fréquence de ces contenus.

Publier vrai ou souvent ?

Nous étions donc face à un dilemme : pertinence contre fréquence.

Certes, la présence sur les réseaux sociaux requiert… de la présence, justement. Donc de la fréquence. Mais je reste intimement persuadée que la pertinence est la clé de voûte du content marketing. D’ailleurs, l’expérience de Twitter le prouve : sauf à faire le buzz très rapidement, une info aussitôt twittée est aussitôt oubliée… La durée de vie d’un tweet étant d’environ 4heures (il s’agit d’une moyenne, dans le cas où certains tweets sont retweetés plusieurs jours après leur parution – voir article ici), en règle générale, un tweet ne survit pas plus de quelques secondes dans le fil d’actualités puisque près de 277000 tweets sont publiés chaque minute.

Survivre sur la durée dans un fil d’actu est donc quasiment sur-humain !

Twitter souvent, même lorsque l’on n’a rien à dire demande quasiment d’y consacrer un plein-temps. Les solutions d’automatisation des réseaux sociaux qui permettent de publier des tweets ou des posts facebook très facilement peuvent se révéler utiles. Néanmoins, ils ont la subtilité d’une moule, et manquent cruellement d’humanité dans la détection du contexte. Le risque d’une réponse automatique inappropriée est immense et il faut en avoir conscience.

Publier du contenu pertinent – et à bon escient – est bien plus chronophage mais aussi beaucoup plus adapté à une stratégie de content marketing. En effet, une telle stratégie s’établit sur le long terme, la rapidité de retour sur investissement ou ROI n’est donc pas l’unique indicateur, loin de là.

Et on a la possibilité de répondre efficacement en tenant compte du contexte dans lequel la question est posée. L’ironie, l’humour d’un propos peuvent être interprétés par le community manager qui prendra le temps de le lire et la réponse sera adaptée.

Tout le monde y gagne.

Et vous, quelle est votre opinion ? Pertinence ou fréquence ?
Advertisements

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s